Slabre

Renault Megane 4 #1 : le régulateur adaptatif

Voici ma toute première série d’articles « Auto » 🚗 consacré à la Renault Mégane 4 que je possède depuis déjà plusieurs mois. Dans ce premier article, on va parler du régulateur adaptatif !

Le régulateur adaptatif, c’est quoi ?

Déjà, si vous ne savez pas ce qu’est un régulateur de vitesse, je vais vous expliquer : c’est un système qui permet de stabiliser de façon automatique la vitesse du véhicule. Le conducteur actionne un bouton et le système s’occupe du reste, sans que le conducteur touche les pédales. Ce dernier se démocratise beaucoup ces dernières années ; il n’est donc pas rare de le voir désormais. Si je ne dis pas de bêtises, dans la pratique, le véhicule pourra accélérer jusqu’à la vitesse demandée mais il ne pourra en revanche pas freiner si vous êtes au dessus (en pente, par exemple).

Le régulateur de vitesse se désactive de plusieurs façons : par un appui sur la touche de désactivation, par un appui sur la pédale de frein ou par un appui sur la pédale d’embrayage.

Le régulateur adaptatif est une version améliorée du régulateur de vitesse traditionnel. Une fois actionné (de la même façon qu’un régulateur traditionnel, avec un bouton), le système va calculer deux choses :

  • la distance de sécurité entre votre véhicule et celui qui vous précède (donc celui devant vous),
  • la vitesse du véhicule qui vous précède.

Exemple : Vous roulez à 90 km/h et vous actionnez le régulateur adaptatif à cette vitesse. Vous vous rapprochez d’un véhicule circulant moins vite que vous : votre véhicule va décélérer/freiner pour se stabiliser à la vitesse du véhicule devant vous en respectant les distances de sécurité. Si le véhicule devant vous accélère, votre véhicule accélèrera aussi, jusqu’à la limite de la vitesse définie au préalable.

Le régulateur adaptatif de la Mégane

Maintenant que vous avez compris comment fonctionnait un régulateur adaptatif (n’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires), je vais pouvoir vous donner mon avis sur celui incorporé dans la Renault Megane 4.

Tout d’abord, il est à noter que le régulateur adaptatif est une option. Cependant, il est bon de savoir qu’il n’est pas possible de désactiver la fonction « adaptative » pour revenir à un régulateur de vitesse traditionnel. C’est adaptatif ou rien 😉

Sur ce véhicule, on peut régler la distance de sécurité à respecter sur 3 niveaux : 1 seconde, 1.5 seconde et 2 secondes. On ne parle pas en mètres car cela n’aurait aucun sens selon la vitesse. Le réglage par défaut est sur 2 secondes.

Sur la Megane 4, le régulateur adaptatif apparait sous la même forme que le régulateur de vitesse standard que l’on connait sur les Megane. Sur le volant, côté droit (voir le cercle rouge sur l’image ci-dessous), on distingue plusieurs boutons :

  • Bouton « + » : permet d’activer le régulateur OU d’ajouter 2 km/h
  • Bouton « – » : permet de baisser de 2 km/h
  • Bouton « R » : permet d’activer le régulateur sur la dernière vitesse qui a fait l’objet d’une régulation
  • Bouton « O » : permet de désactiver le régulateur
  • Bouton « Distance de sécurité » : permet de modifier la distance de sécurité souhaitée

Globalement, cela fonctionne vraiment très bien. La Megane reconnait bien tous les véhicules, que ce soit en ligne droite ou en virage, de jour comme de nuit, par beau temps ou par temps de pluie. Sur les grands trajets, c’est du bonheur. Ça fonctionne comme ça devrait fonctionner.

Cependant, j’ai remarqué qu’elle voulait trop bien faire. Je ne sais pas s’il y a des règles bien précises à respecter pour ce genre de système, mais globalement, quel que soit le niveau de distance de sécurité choisi, la voiture aura tendance à décélérer/freiner assez loin du véhicule que l’on suit… Vous me direz qu’elle estime donc très bien (et de loin) la vitesse du véhicule devant nous.

J’ai aussi remarqué que si je dépasse la vitesse (en pente par exemple), le véhicule aura tendance à freiner. Ce n’est peut être qu’une impression, je n’ai jamais demandé à quelqu’un de me suivre et de confirmer cela.

Autre point quelque peu agaçant auquel Renault n’a pas pensé (mais j’avoue que ça doit être compliqué) : imaginez vous sur une autoroute, à 130 km/h, en train de suivre en véhicule roulant à la même vitesse. Le véhicule devant vous décide de prendre la sortie d’autoroute et commence donc à décélérer voire freiner. C’est là qu’il y a un problème… la Megane va s’adapter aussi et va aussi freiner (parfois brusquement, le temps qu’elle comprenne que le voiture devant ne circule plus sur la même voie, vous aurez perdu 40 km/h) alors que vous savez pertinemment que la voiture devant vous sera sortie depuis longtemps.

Il y a aussi une fonction très intéressante. Reprenons : lorsque vous suivez une voiture qui circule moins vite que la vitesse demandée, votre régulateur va donc s’adapter. Là où c’est intéressant, c’est que vous pouvez dépasser sans toucher aux pédales ! Il suffit d’actionner votre clignotant, vous déportez sur le voie de dépassement (sans couper la route hein !), et hop, votre véhicule accélèrera tout seul jusqu’à la vitesse demandée. C’est pas magnifique ?

Voilà pour ce premier article consacré à la Renault Mégane 4 ! Il y en aura pleins d’autres, alors n’hésitez pas à les consulter 😉

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Slabre

De nature curieuse, j'ai créé ce blog en 2010 pour discuter des nouvelles technologies. Aujourd'hui, je me permets de parler de tout sur ce blog.

3 commentaires

  • Je suis quasiment sûr que le régulateur freine en pente. Je n’ai pas l’adaptatif mais sur la Zoé mon régulateur fait freiner le véhicule lorsque la vitesse est dépassée avec une pente notamment 😉

  • Bonjour, j’ai eu un régulateur adaptatif sur un Mitsubishi Outlander. Le comportement décrit est exactement le même. Sur autoroute je conduis avec le régulateur. A l’approche d’un véhicule qui me précède et qui roule moins vite, je monte vers lui (assez près compte tenu d’un delta de vitesse qui n’est très grand), puis clignotant et je double en accélérant. Une fois devant je me rabat en relevant le pied. Roulant plus vite je ne le gêne pas.
    Le régulateur adaptatif ne permet pas cela, il freine quand le véhicule précédent entre dans la zone de détection. Ce qui est contraire à ce que je souhaite puisque je vais le doubler.
    Donc obligation d’aller occuper prématurément la file de gauche et l’occuper inutilement. Sans compter l’obligation de composer avec ceux qui roule u milieu alors qu’il n’y rien sur la file de droite.

    Donc j’évite ce type de régulateur qui, à mes yeux, se révèle plus dangereux qu’autre chose.

    Cordialement.

    • Je suis d’accord avec vous, c’est vraiment gênant. C’est dans ce type de cas que le régulateur traditionnel manque.
      La désactivation du mode « adaptatif » devrait être possible… c’est dommage.

Qui suis-je ?

Slabre

De nature curieuse, j'ai créé ce blog en 2010 pour discuter des nouvelles technologies. Aujourd'hui, je me permets de parler de tout sur ce blog.

Suivez-moi !

Snapchat : slabre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :