Slabre
Critique - Source Code - slabre.fr

Critique – Source code

Synopsis : Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord.
Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission : revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent.
Alors qu’il essaie d’empêcher l’explosion, ses supérieurs lui apprennent qu’un deuxième attentat est en préparation en plein cœur de Chicago et qu’il ne s’agit plus de protéger les quelques passagers du train mais la ville toute entière. La course contre la montre commence…

Source code, thriller de Duncan Jones

Un thriller haletant et captivant, c’est ce que nous laissait entrevoir la bande annonce de Source Code. Bien qu’intense par moments et tourné vers la réflexion par d’autres, le film de Duncan Jones s’offre ici plus une suite de son dernier « Moon » qu’une véritable nouveauté.

Dès le début, le ton du film est lancé : le scénario autour du personnage central, Colter Stevens (Jake Gyllenhaal), s’impose face à l’intrigue principale, sauver la population de Chicago d’attentats imminents. Le film est parsemé d’informations auxquelles il faut porter attention afin de bien saisir toutes les subtilités de ce psychodrame. Mis à part les quelques scènes d’action bien placées qui permettent de faire avancer l’histoire, le film reste assez prévisible, et le ton saccadé des « 8 minutes » n’est jamais vraiment rompu.

Globalement, Source Code s’inscrit plus dans un cadre de réflexion autour de ce qui pourrait arriver si un homme devait aborder la même situation successivement, avec à chaque fois le souvenir de ce qui allait se passer sans que cela n’affecte l’environnement sorti de son esprit. La fin, très irréelle par rapport à ce qu’aimerait faire croire Duncan Jones, permet au spectateur d’entrevoir un futur proche à la situation.

Conseil de l’auteur : Film conseillé à ceux qui aiment réfléchir plus que simplement se divertir devant un simple film d’action.

Le film étant sorti l’année dernière, il est d’ores et déjà disponible en DVD pour 13,49 € puis en Blu-Ray pour 19,98 €.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

bbookboyy

Passionné de cinéma, de jeux vidéos et d'informatique, j'aime partager mes impressions sur les sujets qui me tiennent à cœur. J'ai rejoins la rédaction du blog en Mars 2012.

4 commentaires

Qui suis-je ?

Slabre

De nature curieuse, j'ai créé ce blog en 2010 pour discuter des nouvelles technologies. Aujourd'hui, je me permets de parler de tout sur ce blog.

Suivez-moi !

Snapchat : slabre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :